Loading...
Menu
Home / Qui est-elle?

Qui est-elle?

Derrière le Général Guérisse se cache une jeune créatrice belge, rêveuse et aventurière. Comme retenue par une machine à remonter le temps, nostalgique, elle demeure dans un siècle qu'elle invente; précieux et poétique, mélange subtil entre la Belle Époque et les Années Folles. Elle s’ose toutefois à évoquer la modernité qu'elle ne renie pas: le tout offrant un alliage sans nom.
L'amour des belles matières, du 100 % Made in Belgium qualifie ses créations destinées à celles qui désirent l'unique, à celles qui se sentent différentes. Emplies d'une âme conteuses d'histoires, les Exquises Créations du Général Guérisse sont le témoin d'une personnalité complexe, oscillant entre la beauté des objets d'antan et l'esthétisme du burlesque agrémenté d'une certaine touche d'humour.
Elle réalise robes de mariée, de soirée ... selon vos envies. Grâce à ses conseils et à son écoute, les créations vous ressemblent, vous subliment. Choisir le Général Guérisse, c'est s'embarquer dans l'aventure du vrai sur-mesure. Lingerie, bijoux rétros et accessoires font aussi partie de son savoir-faire.

Une tenue de soirée varie entre 400 et 600 euros.
Une robe de mariée entre 800 et 1500 euros.
Pour toute autre demande, n'hésitez pas à la contacter!

"Mon rêve, c'est de vous faire rêver"

Kathleen Guérisse
Styliste / Modéliste

Pourquoi "Général Guérisse"?

Albert-Marie Edmond Guérisse

Général Guérisse, ça fait un peu dur pour une marque de mode féminine, non? Oh, non pas ça! Moi, je n'aurais pas choisi ce nom!!! Taratata, ça sera Général Guérisse. Un jour, un professeur, féru d'histoire, me demande si je connais le Général Guérisse, un héros. Jamais entendu parler. Il a le même nom de famille que moi mais inconnu au bataillon. Je m'empresse alors de demander à ma grand-mère qui est cet inconnu si célèbre et, c'est apparemment un petit cousin de mon grand père. Je me renseigne: Le Général Guérisse alias Albert Guérisse (1911-1989) fut un militaire et un résistant belge. Pendant la Seconde Guerre mondiale, sous le nom de Pat O'Leary, emprunté à un ami canadien Patrick Albert O'Leary qu'il avait connu avant la guerre, il monta une filière d’évasion connue sous le nom de réseau Pat O'Leary ou de Pat Line, grâce à laquelle plusieurs centaines de pilotes anglais et américains ont pu rentrer sains et saufs en Angleterre après que leur appareil eut été abattu au-dessus de la France occupée.

Je suis fière, j'y pense, l'idée germe dans mon esprit et un beau jour, c'est comme une évidence! Mon ancêtre, ce héros, je vais lui rendre hommage et même si le nom peut paraître trop dur pour certains; l'histoire qu'il y a derrière est authentique, douce et émouvante.